Accueil Réflexion Situation géographique Les objectifs et les moyens Nous soutenir Notre action Agenda Nous et la presse Nous contacter Se rendre à nos manifestations
Index

Hanane et ses élèves


L’aide au transport, un soutien important.

Toute l’année, 14 élèves du collège originaires du douar Mnadla, le plus éloignés  ont bénéficiés de la prise en charge d’une carte de transport. Une majorité de filles sont concernées : cette aide assure la sécurité des collégiennes, en particulier pendant la période hivernale où les nuits sont longues. ( à pied, le trajet est de 2h à 2h30 matin et soir).


L’aménagement des extérieurs du collège.


Après le terrassement de 2 terrains de handball en 2016, la rénovation des toilettes (filles et garçons) en 2017, cette année nous participons, avec l’association de parents d’élèves à l’aménagement des espaces extérieurs du collège, projet engagé depuis maintenant 5 ans.

                                         

En 2014 et 2015, à la demande de Rachid Belrhit, ancien directeur, nous avons aménagé la place culturelle, un espace de détente avec tables et bancs à l’ombre, devant le bâtiment administratif du collège, afin d’inciter les élèves à rester dans l’enceinte de l’établissement aux intercours ; ceci pour éviter certaines  sollicitations à l’extérieur : drogue, prosélytismes religieux, etc… A proximité de cette place culturelle, une bande de terrain, en friche, encombrée de matériel inutile, dégagée récemment, a été bordée d’un muret, enrichie de terre, engazonnée et agrémentée de quelques arbustes. Ce travail, financé en commun avec  l’association de parents d’élèves, finalise ce projet et rend les abords du collège plus agréables à vivre pour les élèves et l’équipe enseignante.



Notre présence au côté des collégiens :


Cette année encore, diverses aides sont apportées par notre association : prise en charge de la scolarité d’élèves en difficulté, poursuite des cours de soutien en français, dispensés par Hanane, financement des cartes de transports pour les enfants éloignés du collège.

69 enfants originaires de familles démunies (habitant dans les douars ou la banlieue très déshéritée d’El Jadida) ont été soutenus par ‘Enfants de la Bâdiya’ (livres, cahiers, blouses, assurances, etc…).



Les cours de français, succès en demi-teinte !

La 5ème rentrée de Hanane, professeur de français (rémunérée par notre association) a débuté  en octobre : 90 collégiens de 1er, 2ème et 3ème année, volontaires, répartis en 6 groupes de niveaux de  15 élèves ont participés  à ce soutien hebdomadaire de 2 heures. Cette année, dès le 10 octobre, les 6 groupes sont complets (15 élèves maximum). En milieu d’année, certains enfants ont déserté les cours et cela, jusqu’aux vacances : cette situation, évoquée avec l’équipe pédagogique du collège, nous oblige à revoir l’organisation de ce soutien pour la rentrée 21019-2020.




Retour en haut de la page

La blouse est obligatoire au collège


Une directive du ministère de l’éducation marocain rend la blouse obligatoire pour tous les élèves scolarisés au collège depuis la rentrée de septembre 2017. La première année, seules les filles ont respecté cette contrainte, contrairement aux  garçons, qui, comme à l’accoutumée, ne se sentent pas concernés par ce type de mesure.


A la rentrée, celle-ci s’est imposée à tous sans exception. Au collège El Manar, certaines familles sont en incapacité de l’acheter à leurs enfants, faute de moyens (certains portaient de vieilles blouses, défraîchies, souvent déchirées, sans boutons) : nous avons décidé de fournir cet équipement aux élèves concernés ; Après avoir fait la liste des élèves, garçon, fille, tailles, les blouses ont été achetées à El Jadida (6€ l’unité) et remise à tous les collégiens , le dernier jour de notre séjour, en présence de l’association de parents d’élèves et du directeur du collège.

Retour en haut de la page

La sortie des cours